Laboratoire d'Etudes du Rayonnement et de la Matière en Astrophysique et Atmosphères

Une des 12 stations de l'instrument SAETTA installées en Corse, ici à Biguglia, du 17 au 24 mai 2014 en collaboration avec le Laboratoire d'Aérologie, univ. Paul Sabatier. Crédit : Dominique Lambert

 

 

Lettre d'information du 15 juillet 2014, n°13

Vie institutionnelle

De nouveaux locaux sur le site de Jussieu

Bonne nouvelle, après 11 ans d’exil forcé de son équipe de Relativité et Gravitation à Ivry-sur-Seine, le LERMA va retrouver à l'automne de nouveaux locaux sur le site de Jussieu, en barre 24-34, au 5e étage, face à la tour Zamanski. Les travaux se sont accélérés et l'installation aura lieu du 25 septembre au 2 octobre 2014.

Les locaux tout neufs accueilleront l’équipe plasmas stellaires de Meudon ainsi que les enseignants chercheurs de l’UPMC. L’Université a également aménagé sur la terrasse 24-25 une plateforme d’observation astronomique à vocation pédagogique, sur laquelle seront installés, dans un premier temps, l'un des radiotélescopes du réseau Hands-on Universe Europe et les petits télescopes optiques de TP. Enfin, nous devrions pouvoir bénéficier des locaux techniques du sous-sol 14-24 aménagés en salles d'expérience par les équipes issues du LPMAA.

Notre retour en astrophysique sur le site de Jussieu, au cœur de la Faculté de physique - à proximité de nos équipes du Pôle "Molécules dans l'Univers", issues du LPMAA, occupant les 2e et 3e étages de la barre 32-33 et à proximité immédiate du nouvel Institut du Calcul et de la Simulation qui s'installera en barre 33-34 - renforcera notre position à l'Université et favorisera le développement de nouveaux projets.

Un nouveau site web pour le LERMA

Le lien ci-dessous vous permettra de découvrir la structure de base du nouveau site web du LERMA :
http://spip-lerma.obspm.fr/spiplerma4/
Vous êtes invités à faire parvenir vos remarques :
- aux responsables de pôles pour les contenus ;
- à : web.lerma@sympa.obspm.fr pour l'aspect général.

Rencontres scientifiques

Séminaire

Rennan BARKANA (Université Tel Aviv), visiteur au LERMA du 17/07 au 15/08 : "Observing the first stars with 21-cm cosmology", mardi 22 Juillet 2014 à 11h, amphithéâtre Henri Mineur, IAP.

Actualités scientifiques

Planck et BICEP 2 vont joindre leurs données pour évaluer la détection des fameux modes-B !

L'équipe de l'expérience polaire BICEP-2 avait annoncé en mars dernier la découverte des modes B de la polarisation du rayonnement fossile. Ces modes B seraient la signature d'ondes gravitationnelles (prédites par Einstein mais jamais détectées) produites pendant l'inflation, phase d'expansion extraordinairement rapide de l'Univers dont on a de très bonnes raisons de penser qu'elle se serait produite pendant les premières fractions de seconde après le Big Bang. Une telle détection serait une découverte majeure pour la cosmologie et pour la physique.
L'article annoncé en mars 2014 a enfin été rendu public le 20 mai, avec cependant un point de vue plus prudent. En effet, le signal mesuré pourrait être dû en totalité ou en partie à l'émission de la poussière interstellaire de notre galaxie, non séparé par BICEP-2, mais dont les données de Planck permettent une estimation. L'utilité d'exploiter conjointement les données de ces deux expériences est apparue clairement aux deux équipes.
Avant même qu'un accord formel soit intervenu entre celles-ci, l'information a filtré au détour d'une interview et a fait le titre d'un article publiée par la BBC le 3 juillet : http://www.bbc.com/news/science-environment-28127576
Ca s'appelle sans doute travailler sous pression !

Jean-Michel Lamarre

Crédit photo : Milky Way's magnetic fingerprint/ESA et the Planck collaboration, 2014

Des nouvelles de Rosetta et MIRO

La phase d’approche de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko par Rosetta a commencé en mai : l’allumage des propulseurs ont fait chuter considérablement la vitesse d’approche de Rosetta pour permettre son arrivée et sa mise en orbite autour de la comète. La vitesse relative n'est plus actuellement que de 43 m/seconde.
Les 2 dernières corrections de trajectoire auront  lieu les 3 et 6 août, et en principe le 6 août correspond à la date ou Rosetta entrera effectivement en orbite autour du noyau de la comète.
La confirmation de l'insertion est prévue vers 11h30 le 6 août et l'ESA prévoit une conférence de presse à cette occasion. Voir site de l’ESA :
http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Science/Rosetta

L’instrument MIRO a déjà effectué des premières observations Le 6 juin dernier, alors même que la sonde se trouvait encore à une distance de 350 000 km de la comète (et à 580 millions de km du soleil et environ à 450 millions de km de la Terre). Ces premières mesures, ont donné lieu à des estimations préliminaires sur la quantité d’eau qui s’échappait de la comète, estimée 26 tonnes d’eau par jour, une quantité qui ne cessera de croitre à mesure que la comète va s’approcher du soleil ! (ces résultats ont déjà été publiés sous forme de lettre et présentés le 30 juin à la conférence ACM d’Helsinki) ;
Voir site de l’ESA : http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Science/Rosetta/Rosetta_s_comet_sweats_two_glasses_of_water_a_second

A la date du 15 juillet, Rosetta ne se trouve plus qu'à une distance de moins de 20 000 km de la comète. De nouveaux spectres de la molécule H2O avec de meilleurs rapports signal/bruit ont été obtenus (voir courbe ci-dessus).

Gérard Beaudin

Déploiement du réseau SAETTA

Courant mai 2014, Eric Defer a participé au déploiement de quelques stations du réseau SAETTA en Corse en collaboration avec le Laboratoire d'Aérologie (Cliquer ici pour voir la carte).

Figure 3 : 10 secondes de l'amplitude du signal VHF (60 MHz) à la station B (23/05/2014 01:00:50-01:01:00

Chaque station détecte le rayonnement électromagnétique (domaine VHF, 60 MHz; par fenêtre de 80 microsecondes) des décharges électriques (fig. 3) et permet de reconstruire en quatre dimensions (temps, latitude, longitude, altitude) la structure des éclairs par la technique de la différence des temps d'arrivée (fig. 4).

 Fig. 4  : exemple d'un éclair intra-nuage détecté durant la campagne SOP1 (Special Observation Period 1; 5 Septembre au 5 Novembre 2012) de projet HyMeX (Hydrological cycle in the Mediterranean Experiment), avec (a) projection au sol de l'éclair (les couleurs indiquent le temps), (b) projection verticale le long de la direction nord-sud, (c) projection verticale le long de la direction est-ouest, (d) histogramme des altitudes des décharges, (e) évolution temporelle de l'altitude des décharges de l'éclair.

Les douze stations du réseau SAETTA ont été déployées et la phase de vérification du bon fonctionnement des stations se poursuit. SAETTA permettra non seulement d'assurer en temps réel le suivi des orages dans un rayon de 200 km autour de la Corse mais fournira aussi les observations requises pour le validation et l'exploitation scientifique des futurs missions spatiales en lien avec les éclairs comme la mission française TARANIS ou la mission européenne MTG-LI (Meteosat Third Generation Lightning Imager).

Eric Defer

Millimetron Workshop

Le LERMA a accueilli le « Millimetron Workshop », qui s'est déroulé à l'UPMC (Jussieu) du 16 au 18 juin 2014.
L'agence spatiale russe, Roscosmos, propose un satellite embarquant un miroir refroidi de 10 m pour observer l'univers entre 20 et 5000 GHz (1,5 cm à 60 µm). Le satellite va faire des observations interférométriques en mode VLBI jusqu'à quelques centaines de GHz, mais il va aussi observer en mode antenne unique entre environ 500 et 5000 GHz avec une gamme d'instruments incluant des récepteurs hétérodynes et des grandes caméras bolométriques. Pour l'instrumentation à hautes fréquences, la Russie cherche des partenaires étrangers. (Site web officiel de Millimetron : http://millimetron.asc.rssi.ru/index.php/en/ )
Le workshop était destiné à identifier les questions scientifiques les plus importantes pour spécifier les besoins de l'instrumentation. Il y avait 45 participants qui ont présenté les thèmes scientifiques pour lesquels Millimetron pourrait faire une contribution importante. T de Graauw a identifié dans le résumé de cet atelier les trois thèmes autour desquels le programme scientifique sera organisé : 1) évolution des galaxies et cosmologie, 2) l'eau dans l'univers et 3) la formation stellaire, en particulier le rôle du champ magnétique.
Le prochain workshop sur l'instrumentation de Millimetron se déroulera à Göteborg (Suède) les 13 et 14 octobre 2014.

Martina Wiedner et Maryvonne Gérin

Colloque de l'Ecole Internationale Daniel Chalonge : 23-25 juillet 2014

Le colloque a lieu à l'Observatoire de Paris. Site web : http://chalonge.obspm.fr/colloque2014.html

Ecole de Gif : La cosmologie après Planck, 8-12 septembre 2014

La date limite d'inscription est le 31 juillet. Site web : http://gif2014.in2p3.fr/

Organisation et fonctionnement du laboratoire

Stagiaires

  • Benoît GEZE, étudiant à l'ENS : stage de L3 du 23 Juin au 25 Juillet sur l'expérience SPICES à Jussieu, sur le thème "désorption de molécules organiques" sous la direction de Mathieu Bertin et Jean-Hugues Fillion.
  • Anaïs BALLOT : stagiaire de lycée  (MPSI) sous la tutelle de Laurent Pagani du 2 au 25 juillet
  • Fiona SOMOREAU : stage de lycée (MPSI) sous la tutelle de Pierre Encrenaz du 7 au 21 juillet
  • Antoine TAVANT, étudiant à Polytechnique : stage sous la tutelle de David Valls-Gabaud du 15 juillet au 8 août sur la détection d'évènements de microlentilles gravitationnelles dans la galaxie d'Andromède, M31, en utilisant la base de données POMME provenant du CFHT et HST.

Visiteurs

  • Maria Cristina FALVELLA, head of ESA Relations Office, National and International Relations Units of the Italian Space Agency (ASI), viendra travailler avec Norma Sanchez du 16 Juillet au 31 Aout.
  • Marina RAMON MEDRANO, professeur émérite à l'Université Complutense de Madrid viendra également travailler du 16 au 31 Juillet avec Norma Sanchez.
  • Javier GOICOECHEA (CSIC - Madrid) viendra collaborer avec Maryvonne Gérin du 2 au 30 juillet. Il sera basé l'ENS.
  • Rennan BARKANA (Un. Tel Aviv) est également invité par Maryvonne Gérin du 17 juillet au 15 aout. Il sera basé à l'Observatoire de Paris (bureau 802) et donnera un séminaire le 22 juillet.
  • Do Thi HOAI, en cotutelle entre l'Observatoire de Paris (Thibaut Le Bertre) et l'Institut de Physique de Hanoi, sera au LERMA du 20 juillet au 1er décembre 2014.
  • Pham Thi Tuyet NHUNG, post-doctorante, viendra travailler avec Thibaut Le Bertre du 25 juillet au 23 octobre 2014.

Recrutement

Nodar KASRADZE  : CDD d'un an à compter du 1er août en tant qu'ingénieur de développements logiciels sur ALMA. Ce contrat est directement lié au travail réalisé par Nodar Kasradze pendant le stage de six mois qui a précédé l'embauche (tuteur : Michel Caillat). Durant ce stage, le logiciel ACDC a été optimisé et son Web Service (le site pour utiliser ce logiciel à distance) a été créé. ACDC est un logiciel qui permet d'évaluer et classer par la qualité les configurations des antennes d'un interféromètre. Il s'agira d'ajouter des fonctionnalités et de l'implémenter dans le milieu ALMA.

Changement de bureau

Gérard Beaudin occupe désormais le bureau 604, bâtiment A, Paris. Son numéro de téléphone reste inchangé.

Informations administratives

CNRS  : ouverture des demandes de ressources 2015 dans DIALOG

La campagne de ressources 2015 est ouverte depuis le 1er juillet via l'interface DIALOG. Vos demandes de ressources pour les programmes nationaux et à la CSA (INSU) doivent également être saisies dans l'application. Nous vous remercions de bien vouloir nous les adresser avant le 18 août.

Mail : directeurs.lerma@obspm.fr et dominique.lopes@obspm.fr

La formation permanente au LERMA

 Nous vous rappelons (revoir mail de Valérie Audon du 13 juin 2014) qu’il est essentiel que vous nous indiquiez très rapidement vos souhaits et besoins en formation pour 2015.
Les demandes seront transmises directement au CNRS et à l’Observatoire et enregistrées dans le Plan de Formation du LERMA (PFU) 2015.
Faute de réponse de votre part, il est évident que dans le contexte de réduction budgétaire de la Formation Permanente, vos chances d’obtenir une formation en 2015 seront compromises.
La priorité étant donnée aux agents dont les demandes sont inscrites au PFU du laboratoire.  
Se former est un droit pour tous, mais les prévoyants et les répertoriés seront favorisés par les tutelles…
Bonnes vacances à tous (les stages de préparation aux vacances ont été annulés cette année)….

 Patrice Landry et Dominique Lopes (CoFo LERMA)

Les registres de Santé et Sécurité au Travail

Ces « cahiers », anciennement appelés registres Hygiène et Sécurité, sont disponibles sur chaque site du laboratoire, et parfois en plusieurs endroits si nécessaire (à Paris au 8e étg. du bât. A et à l’entrée du bât. Lallemand).
Vous pouvez y porter toutes remarques et suggestions concernant la sécurité et vos conditions de travail. Celles-ci seront visées par la direction et prises en compte par les CHSCT (Comité d’Hygiène, de Sécurité, et des Conditions de Travail) de l’établissement hébergeur.
Nouveauté : pour les sites Paris et Meudon de l’Observatoire de Paris, une version électronique du registre vient d’être mise en ligne. Vous la trouverez ici https://registre-securite.obspm.fr/
Pour de plus amples informations ou en cas de besoin, parlez-en avec votre assistant de prévention.

Norbert Champion, Thibault Vacelet, Roland Lefèvre
Assistants de prévention LERMA-Paris et Meudon

Culture scientifique

Podcast : quêtes et conquêtes du système solaire

Dans le prolongement de la publication de l'ouvrage, L'exploration des planètes : de Galilée à nos jours... et au-delà, par Thérèse Encrenaz et Jame Lequeux, un entretien avec les auteurs est disponible en podcast à écouter sur France Culture (avec des archives sonores dont une de Jean-Claude Pecker) : http://www.franceculture.fr/emission-la-marche-des-sciences-quetes-et-conquetes-du-systeme-solaire-quatre-siecles-d-exploration-

Réalisation : Viviane Bigot - lettre.lerma@obspm.fr